À combien s’élèvent les frais de gestion d’une assurance-vie ?

Il est vrai que les contrats d’assurance-vie présentent plusieurs avantages à leurs souscripteurs, que ça soit pour la protection des placements qu’elle offre, ou encore, pour la facilité de transmission et de transformation, sans trop de cassement de tête. En revanche, il faut dire que le seul inconvénient reste celui des frais.

Puisqu’il s’agit d’un contrat qui engendre pas mal de frais, qu’il faudra prendre en charge, et payer régulièrement. Dans cet article, nous vous parlerons des frais de gestion d’une assurance-vie. Pour plus d’informations, nous vous recommandons de nous lire jusqu’à la fin.

Les frais d’entrée pour une assurance-vie

Autrement appelés : les frais de versement. Avant d’arriver aux frais de gestion, il faut savoir qu’il existe d’autres frais, qui sont ceux des droits d’entrée. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une somme à payer, lors de votre première souscription du contrat, cela se fait généralement en prélevant une commission déterminée sur le montant qui a été mentionné sur le contrat d’assurance-vie. Leur objet principal est de rémunérer le distributeur du contrat.

Pour ce qui est de la somme exacte, il faut dire que ce sont des montants qui restent variables. Mais ils sont généralement entre 0 et 5 %, c’est-à-dire que l’on ne peut jamais aller au-delà des 5 % du montant versé.

Plusieurs assurances préfèrent opter, dans ce genre de cas, pour un barème dégressif, qu’elles utilisent à chaque situation similaire.

Ce barème est le suivant :

  • Quand vous payez 5 % pour les frais d’entrée, le versement est de 95 euros net des frais ;
  • Quand vous payez 4 % pour les frais d’entrée, le versement est de 96 euros net des frais ;
  • Quand vous payez 3 % pour les frais d’entrée, le versement est de 97 euros net des frais ;
  • Quand vous payez 2 % pour les frais d’entrée, le versement est de 98 euros net des frais ;
  • Quand vous payez 1 % pour les frais d’entrée, le versement est de 99 euros net des frais ;
  • Quand vous payez 0.5 % pour les frais d’entrée, le versement est de 99.5 euros net des frais.

De là, on peut donc déduire que plus le montant versé est important, plus le taux des frais appliqué est faible. Puis, il faut aussi dire, que ces frais d’entrée empêchent d’épargner la totalité de la somme que vous avez versé à votre assureur, puisqu’une partie est automatiquement prélevée.

Il faut savoir que les frais de versement sont négociables, c’est pourquoi vous recommandons de ne jamais hésiter à les négocier à la baisse. Il faut simplement savoir bien argumenter, en s’engageant, par exemple, à effectuer des versements réguliers, ou encore à déposer une somme d’argent très importante. Il faut bien se renseigner avant d’aller souscrire à votre contrat et de payer les frais d’entrée.

Les frais de gestion d’une assurance-vie

Après les frais de versement, viennent les frais de gestion. La première chose à noter est que les frais de gestion dans les contrats d’assurance-vie, ne sont pas tous les mêmes. Cependant, pour chaque support, on utilise une méthode de calcul bien définie, qui lui permet de déduire la somme à payer, selon les sommes investies et la période de temps qui s’écoule. Ces frais de gestion sont généralement prélevés une fois par année, lors de l’attribution du contrat.

Les frais de gestion pour les supports en unités de compte

Pour ce genre de supports, les frais de gestion sont exceptionnellement prélevés par trimestre, semestre ou année, selon la volonté du souscripteur. Calculés en prenant en compte la valeur atteinte dans les différents supports ainsi que des prélèvements qui sont effectués par l’assureur, il s’agit de frais qui sont donnés en pourcentage.

Les frais de gestion récurrents

Il est clair que les frais de gestion d’une assurance-vie sont récurrents, tant que le contrat continue toujours d’exister. Il s’agit des frais qui sont toujours arrêtés en tenant en compte le montant confié à l’assureur, qu’on prélève automatiquement chaque année. Comme nous l’avons déjà souligné, de 0.5 à 1 % , et il est vraiment très rare, pour ne pas dire jamais, que les frais dépassent ce seuil.

Si vous venez à analyser les différents contrats d’assurance, vous remarquerez que les frais qui en découlent de la gestion, ne sont pas toujours uniformes. D’un fond euro, à un autre, les frais peuvent changer, sans compter l’agence d’assurance dans laquelle vous avez souscrit aussi. Il est vrai que les lois régissant chaque assureur sont les mêmes, mais la politique interne laisse la liberté à chaque assureur de l’établir comme bon lui semble, selon ses propres intérêts.

Enfin, les frais de gestion pour un contrat d’assurance-vie ont toujours tendance à diminuer sur les fonds euros, contrairement aux supports non garantis, ou les frais sont plus élevés. Mais il faut dire, que l’écart reste assez faible. D’ailleurs, un grand nombre d’assureurs ont décidé d’aligner leurs prix, pour n’importe quel support d’investissement que vous choisissez.

Articles similaires

Derniers articles