Peut-on devenir addict au CBD ?

Le CBD connaît un succès fleurissant. Il est désormais commercialisé sous divers formats (huile, crème, e-liquide, etc.) et permet d’atténuer certains symptômes comme les douleurs musculaires, l’anxiété et d’autres maladies. Il se différencie du cannabis récréatifs par ses nombreux bienfaits et son faible taux de THC.

Quand on parle de CBD, beaucoup de personnes pensent à la drogue. Mais, peut-on devenir addict au CBD ?

Peut-on devenir accro au CBD ?

Le CBD présente de nombreuses vertus thérapeutiques. Il est donc utilisé pour soigner plusieurs maladies.

Peu de chance de devenir accro au cannabidiol

Il n’existe aucune étude qui démontre la dépendance physique ou physiologique au cannabidiol. Cependant, on peut dire qu’il n’exerce aucun effet sur les concentrations de dopamine. Il n’est donc pas possible de devenir addict biologiquement au CBD.

De plus, vous n’aurez pas de sensation planante, il est donc peu probable d’être dépendant du produit.

Néanmoins, au bout de plusieurs utilisations, votre esprit peut développer un sentiment d’habitude et c’est alors lui qui éprouve une sensation qui peut faire penser à l’addiction. Pour la limiter, évitez de prendre tout le temps du CBD ou d’instaurer des routines. Des pauses régulières dans vos prises vous permettent de maîtriser consciemment votre consommation.

Les effets du CBD

Le cannabidiol est un cannabinoïde qui provient du chanvre. Ce n’est pas un psychotrope, vous n’aurez donc pas d’effets euphorisants. Selon des études menées par l’OMS, le CBD ne semble pas présenter de danger pour la santé.

Toutefois, il ne faut pas le confondre avec le cannabis dit « récréatif ». Il se différencie par ses effets bénéfiques et ses nombreuses propriétés. En effet, il permet de sensibiliser le système nerveux afin de diminuer les douleurs et l’anxiété.

Le cannabidiol contre les dépendances

Le CBD dispose de nombreux avantages et peut même servir à… ne plus être dépendant d’autres drogues !

En effet, il peut soulager et limiter les envies de manque. Il permet d’aider les dépendants à se sevrer de leurs addictions en douceur. Il est aussi efficace pour limiter les symptômes de manque et de craving comme

  • les nausées,
  • les vomissements,
  • les tremblements, etc.

Il permet ainsi d’atténuer l’envie de consommer des substances addictives (alcool, tabac…) et évite les risques de rechute.

De plus, il permet d’apaiser les douleurs musculaires et neuropathiques. Par exemple, l’huile de CBD aide à améliorer votre qualité de vie vis-à-vis de certaines maladies comme parkinson ou la sclérose en plaques.

L’opposition entre le CBD et le cannabis

Il est nécessaire de différencier le cannabis et le CBD. Même si ce sont deux cannabinoïdes, le cannabis est un produit complexe qui est composé de plusieurs molécules. L’une de ces substances, le THC (tétrahydrocannabinol) détient un potentiel d’addictogène.

Ainsi, elle agit directement sur la dépendance. Cette dernière intervient sur l’état de conscience du consommateur.

Dans les produits de CBD légal, le THC est limité à 0.2%. Au-dessus, le produit est interdit. Par conséquent, vous n’avez pas à craindre les effets du THC car ils seront inexistants.

Articles similaires

Derniers articles