5 choses à savoir sur le breathwork : la technique de respiration à la mode !

C’est connu, la respiration est essentielle pour le bon fonctionnement de l’organisme. Aujourd’hui, il existe de nombreuses pratiques et techniques qui permettent de développer davantage cette fonction naturelle. Il est alors possible d’aller plus loin dans notre subconscient et de se libérer davantage.

Le breathwork est une véritable tendance qui permet de retrouver rapidement une zen attitude. Voici 5 choses à savoir sur cette technique de respiration à la mode.

Breathwork : une pratique née aux États-Unis

La technique de respiration du Breathwork est née au début des années 1970 aux États-Unis. Elle a vu le jour après l’interdiction en médecine de l’utilisation du LSD, par le gouvernement américain. Le LSD était une substance utilisée pour aider les individus souffrant de troubles psychologiques.

Utilisé à petite dose, il leur permettait de parvenir à un niveau de conscience modifiée. Suite à cela, des chercheurs ont développé le breathwork en s’inspirant du pranayama. Le Breathwork revisite les bases de la respiration « holotropique ».

Une technique de respiration en trois temps

Le breathwork est une version de la respiration holotropique qui se repend peu à peu dans le monde. C’est une technique qui fonctionne en 3 temps. Dans un premier temps, il faut fermer les yeux, poser une main sur la poitrine et une autre sur le ventre. Ensuite, il faut gonfler suffisamment le ventre et faire une première inspiration à travers la bouche.

Puis, en maintenant le ventre toujours gonflé, il faut bomber la poitrine et faire seconde inspiration. On finit alors par un relâchement d’ensemble avec une expiration énergique.

Une technique avec de nombreux bienfaits

La technique de respiration du Breathwork intègre de nombreux bienfaits notamment sur le long terme. Elle permet notamment de contrôler le stress et les effets désagréables qu’il peut engendrer. À cela, nous pouvons ajouter des capacités réelles à :

  • oxygéner le corps,
  • clarifier l’esprit,
  • libérer les émotions,
  • réguler et apaiser le mental,
  • relâcher les tensions, etc.

Également, lors d’une session de Breathwork, il arrive souvent d’apercevoir des pratiquants se mettre à pleurer, à rire, hurler de joie, de surprise ou de peur, entre autres émotions.

Des séances par groupe ou individuellement

Aujourd’hui, la technique du Breathwork commence à se faire connaître en France. Il existe alors quelques enseignes qui proposent des sessions comme le Breathe in Paris et le Centre Élément.

Les séances de Breathwork peuvent se faire en groupe assez retreint et sont dispensées par un professionnel aguerri. Elles peuvent alors s’opérer dans une salle ou en extérieur. Également, le Breathwork peut se faire en individuel toujours avec l’accompagnement d’un coach expérimenté. L’individu peut venir en salle ou faire la séance à distance via Skype.

Une technique non sans risques

Malgré les nombreux bienfaits reconnus du Breathwork, on lui associe tout de même quelques risques. En effet, à cause de l’hyperventilation importante, le Breathwork peut provoquer des vertiges chez certains individus. Ce qui peut se découler par une perte d’équilibre ou même de connaissance.

Parmi les effets secondaires parfois ressentis, on peut aussi ajouter des nausées, la bouche sèche ou des picotements dans les articulations, etc.

Articles similaires