Quels sont les avantages et les inconvénients de travailler à temps partiel ?

Une des manières de travailler les plus avantageuses est certainement le travail à temps partiel. Néanmoins, il serait judicieux de prendre aussi en considération les éventuels inconvénients qu’impliquerait ce mode de travail.

Ici, nous verrons donc ensemble les avantages et les inconvénients du travail à temps partiel.

Les avantages du travail à temps partiel

Le travail à temps partiel comprend de nombreux avantages. C’est ainsi que parmi ces derniers, nous avons notamment la gestion des congés payés.

En effet, nous notons qu’un travailleur à temps partiel a droit à cinq semaines de congés payés au même titre qu’un travailleur à temps plein. Votre temps d’ancienneté vous sera donc calculé comme si vous étiez un salarié à temps plein.

Si vous n’êtes pas le décisionnaire de votre mode de travail, vous serez donc prioritaire pour accéder à un travail à temps plein au cas où un poste se libérerait dans l’entreprise.

Tout comme les salariés à temps plein, vous disposez du droit d’éligibilité et d’électeur au sein de l’entreprise. Ce qui vous permettra de voter ou de vous présenter à des élections comme celle des délégués du personnel.

En outre, vous profitez des mêmes avantages que les salariés à temps plein comme :

  • L’accès au comité d’entreprise,
  • L’accès a la mutuelle d’entreprise,
  • Le remboursement d’une partie de votre carte de transports,
  • Les bons de restauration et les divers avantages en nature qu’offre votre entreprise.

Vos congés en cas d’absence pour raison personnelle seront payés au même titre que ceux des travailleurs à temps plein. Toutefois, à la différence de ces derniers, vous êtes payés au nombre d’heures de travail accompli.

Les inconvénients du travail à temps partiel

Bien que présentant de nombreux avantages indéniables, le travail à temps partiel comprend aussi des inconvénients qu’il convient de prendre en considération. Le premier est relatif aux indemnités de retraite, de chômage ou de licenciement. Ces dernières se révèlent équivalentes à votre durée de travail. En ce qui concerne vos revenus, ils seront également moindres par rapport à ceux d’un travailleur à plein temps.

En outre, vous ne pourrez pas faire d’heures supplémentaires en vue d’augmenter vos revenus. En effet, la loi ne prévoit que des heures qualifiées de complémentaires qui ne sont rémunérées qu’au prix des heures de travail à temps plein.

Nous noterons que l’accès aux formations professionnelles d’entreprises qui est pourtant inscrit dans les textes de loi vous sera aussi compliqué ainsi que le déroulement de carrière.

En parlant de ce dernier point, le travail à temps partiel vous empêche de facilement construire une carrière ou de changer de poste dans la boîte. Ce qui vous pénalisera forcément pour gravir les échelons. Votre employeur privilégiera toujours un salarié à plein temps pour gérer un poste avec beaucoup de responsabilités.

Articles similaires

Derniers articles